Editorial

Édito

Que peuvent attendre les dirigeants associatifs des élections législatives, sinon élire des députés conscients du rôle des associations dans la société ? Ils attendent des nouveaux parlementaires qu’ils votent des lois pour renforcer le tissu associatif, apporter les financements nécessaires à l’accomplissement des projets et favoriser l’engagement bénévole. Comme de nombreux mouvements et réseaux associatifs,

Edito

À quelques jours des élections présidentielles, on ne peut pas se risquer à dire que les jeux sont faits pour le choix du futur président de la République, compte tenu du nombre alarmant d’abstentions prévues. Tournons-nous vers les législatives qui nous donnent encore la latitude de composer une Assemblée nationale plus attentive aux associations et

Edito

Depuis la loi 1901, la France peut s’enorgueillir d’un tissu associatif qui favorise l’action collective au service de l’intérêt général. À chaque élection, les candidats ne s’y trompent pas : ils s’appuient sur les associations qui structurent la société civile pour faire connaitre leur programme et tenter de faire vivre un temps démocratique. Après deux

EDITO

Notre société contemporaine repose sur trois piliers : 1) la société civile organisée et les associations, 2) l’État et les services publics, 3) les acteurs économiques et les partenaires sociaux. Les deux premiers sont aujourd’hui ébranlés. Dans un ouvrage collectif * de 2021, on pouvait lire : « les services publics sont l’air que l’on

Edito

En cette période de crises interminables, le mouvement social des animateurs périscolaires et des éducateurs nous alerte sur les conséquences des décisions budgétaires du gouvernement et des exécutifs locaux, qui fragilisent les secteurs des activités éducatives, sanitaires et sociales. L’heure est à la baisse des dotations aux collectivités locales et des subventions aux associations, investies

Éditorial

Il est beaucoup question d’engagement ces temps-ci. Le Gouvernement peaufine aujourd’hui deux contrats qui vont entrer en vigueur au début 2022. Le contrat d’engagement républicain, qui figure dans la loi dite Séparatisme et qui va concerner toutes les associations, n’a pas fini de faire parler de lui… (Voir nos articles). Le contrat d’engagement jeune cible

Associations cherchent animateurs et dirigeants….

Désormais identifiée comme secteur en tension, la branche animation est à la peine pour recruter. À ce propos, la dernière enquête de notre syndicat d’employeurs, Hexopée, est édifiante. Plus de 82 % de nos structures éprouvent des difficultés à recruter. En Île-de-France, près de 800 postes d’animateurs sont vacants. Déjà en baisse depuis des années,

Edito

Dans cette période de sortie de crise sanitaire, les associations sont convoquées sur la scène de la réparation sociale d’urgence. Les pouvoirs publics misent sur le bénévolat, l’engagement des citoyens et la solidarité, qui fondent le projet associatif, pour renforcer l’action publique. Cela n’empêchera pas l’État de continuer à « marchandiser » les services publics, et les

Top