Articles de la catégorie : Editorial

L’éducation n’est pas un combat

L’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre nous replonge dans l’horreur et la colère de 2015. À la crise sanitaire Covid-19, s’ajoute désormais l’angoissant questionnement sur les causes de cet attentat, qui révèle des dysfonctionnements inquiétants, lesquels et pourquoi ? L’éducation n’est pas un combat, mais une mission de longue haleine. Pour réussir, elle doit mobiliser

Une rentrée coûte que coûte

Les déclarations du personnel politique en faveur des associations, jugées indispensables à la vie en société, se multiplient en cette rentrée. Rentrée cependant placée sous de mauvais augures. Cet été, le ministre de l’Éducation nationale s’est beaucoup appuyé sur notre mouvement d’éducation populaire quand il a lancé, en urgence, les Vacances apprenantes, pour réparer les

Un été apprenant ?

Sur fond de crise sanitaire mondiale, catastrophique à plus d’un titre, se sont déroulées les municipales aux résultats édifiants, pour le meilleur, avec l’émergence de listes citoyennes et écologistes, et pour le pire, avec une abstention record. Dès la rentrée de septembre, notre fédération compte renforcer ses rangs pour apporter des réponses adaptées aux besoins

Quel été !

Dans l’intention de réparer les dégâts de la crise sanitaire au plan social et scolaire, l’État et la région se rejoignent pour inciter les associations à s’investir dans un été citoyen et apprenant. Annonces gouvernementales, appels à projets, fonds exceptionnels… Les pouvoirs publics multiplient les dispositifs destinés à soutenir les initiatives associatives en faveur de

Continuer à faire société ! dans cette période

Le confinement général de la population a de lourdes conséquences sur la vie en société, sur l’économie, sur la démocratie, sur la liberté de coopérer, et par définition sur les associations. On peut dire que la stratégie de lutte contre cette pandémie adoptée par le gouvernement constitue une atteinte directe au fait associatif en interdisant

Adresse aux dirigeants associatifs du Val-d’Oise

Cette crise sanitaire historique révèle les faiblesses et les force de notre société. La nécessité de renforcer nos services publics pour gérer les biens communs et garantir les droits fondamentaux, la suprématie de l’intérêt général sur les intérêts particuliers, la substitution de la solidarité et de la coopération à la concurrence et à la compétitivité,

Edito

Face à la crise sanitaire actuelle, la Ligue 95, en lien avec la confédération nationale, se mobilise. Notre inquiétude pour la santé de tous, mais aussi pour la pérennité de nos activités et de nos emplois ne nous fait pas oublier nos responsabilités immédiates. C’est pourquoi, nous protégeons nos salariés au-delà des recommandations des autorités

Edito

La démocratie est malmenée depuis quelques mois dans notre pays. Après un an de mobilisation sur les ronds-points et des mois de manifestations devant le Parlement, le Gouvernement passe en force. Il utilise le 49.3 pour surmonter ce qu’il appelle l’immobilisme collectif et accélérer la réforme des retraites contre la majorité des citoyens. Sur ce

Top