Vie associative

Sus à la paperasse

Sus à la paperasse

« J’ai entendu vos attentes et je partage vos constats. Sus à la paperasse inutile ! Comme vous, je suis convaincue qu’il faut libérer du temps administratif au profit du temps associatif. Ainsi s’exprime Marlène Schiappa en ouverture des assises de la simplification associative en décembre dernier, voir ici. La phase de consultation vient de

De l’usage des principes républicains

Un an après son application, le décret d’application de la loi 2021 confortant le respect des principes de la République, dite « loi Séparatisme » a déjà fait couler beaucoup d’encre et irrité de nombreux dirigeants associatifs. Voici le communiqué que publie le Mouvement associatif ici pour annoncer un premier bilan non dénué d’inquiétude…

La place du numérique

Une étude publiée ce mois d’octobre par l’équipe de Recherches et solidarités avec celle du programme Solidatech photographie les pratiques numériques des associations. La crise sanitaire a, sans conteste, servi d’accélérateur de changement. 26 % des associations ont développé leur usage du numérique dans cette période ; et 19 % se sont lancées à cette

Obéissance républicaine

L’intervention du préfet de la Vienne à propos de l’événement organisé par la bien connue Alternatiba à Poitiers les 17 et 18 septembre a de quoi inquiéter toutes les associations. En effet, il somme la ville et l’intercommunalité de retirer leurs subventions à cette grosse manifestation au motif qu’un atelier sur la désobéissance civile y

Non à la marchandisation

La lente mais sûre bascule des subventions sécurisées, conventions annuelles ou pluriannuelles à l’appui, vers des financements conjoncturels dans le cadre d’appels à projets s’accélère sur fond d’économies budgétaires. (La Ligue de l’enseignement du Val-d’Oise en fait cruellement les frais, la direction départementale de l’Éducation n’ayant pas renouvelé sa convention pluriannuelle d’objectifs pour 2022). À

Le planning familial

Après de longs mois de démarches et un plaidoyer acharné pour la réouverture du Planning familial dans le Val-d’Oise, Ambre Ghali et Daphné Thomasse, les jeunes co-présidentes de l’association, et le collectif ont vu leurs efforts récompensés. Reconnue en décembre dernier par la confédération nationale, l’entité départementale dispose, à compter du 1er juillet, de locaux

Un inquiétant contrat

Il a soulevé l’opposition d’un grand nombre d’associations, de militants des droits humains, de juristes, lorsqu’il a été voté dans la loi « confortant le respect des principes de la République » (dite séparatisme) du 24 août 2021. Le contrat d’engagement républicain, c’est de lui qu’il s’agit, est exigible depuis le 2janvier 2022 par l’État

Le plaidoyer associatif

À l’attention des candidats à la présidentielle, le Mouvement associatif diffuse un « plaidoyer pour une politique de vie associative ambitieuse dans le cadre du prochain quinquennat ». Comme le rappelle le Mouvement dont la Ligue de l’enseignement est membre, « les citoyens n’attendent pas les pouvoirs publics pour s’engager et l’ont prouvé́ plus que

Top