Education : adaptations au cas par cas

« Lire et faire lire » se met en pause. Dans le Val-d’Oise comme sur l’ensemble du territoire français, les interventions en présentiel sont suspendues. Cette demande de la coordination nationale du programme répond au bon sens et rejoint l’avis de la représentation départementale animée par la Ligue 95. En effet, si l’école reste ouverte, il n’est pas indispensable de maintenir des rencontres non obligatoires. Autant protéger les quelque 400 lecteurs bénévoles, souvent seniors et donc personnes à risque.
Côté classes de découvertes, rien n’a changé pour ce programme déjà à l’arrêt depuis le premier confinement. Comme évoqué en septembre, les projets sont mis entre parenthèse pour le moment. Les prévisions sanitaires compromettent ces activités dans les prochains mois…
Côté spectacles jeune public, les protocoles sanitaires de l’Éducation nationale et de Vigipirate n’interdisent pas les interventions en milieu scolaire. Celles-ci sont donc laissées à la libre appréciation des chefs d’établissement ou des services déconcentrés de l’État.

Ainsi sur la dizaine de spectacles réservés pour novembre et décembre, cinq sont maintenus, là où la configuration des locaux permet la distanciation physique des jeunes spectateurs. En revanche, une mairie a annulé sa commande de spectacle.
Quant aux interventions ou formations prévues dans les établissements scolaires – délégué élèves, lutte contre les discriminations -, elles restent en attente de confirmation.
Les correspondances par mail ou téléphone sont à privilégier jusqu’à nouvel ordre. Cependant, Bruno Anselmetti, le chef de service, et Sandrine Herbert, chargée de mission, assurent une permanence d’accueil dans les bureaux de la Ligue 95, à Pontoise, tous les matins, de 9h à 12h30, ainsi que toute la journée des lundi et vendredi, de 9h à 18h.

Contact Bruno Anselmetti, tél 06 08 27 86 21. Sandrine Herbert, tél 06 73 06 25 48.

 

Top