Partir de l’apartheid

 

Quoi de plus emblématique que l’apartheid pour illustrer les discriminations raciales ? La Ligue de l’enseignement du Val-d’Oise s’est saisie de cette monstrueuse politique de ségrégation en Afrique du Sud pour bâtir un programme de formation destiné aux jeunes et à ceux qui les encadrent. Un escape game, une exposition et un cours en ligne sont ainsi proposés cette année, depuis la rentrée de septembre, dans le cadre des actions de lutte contre le racisme et les discriminations. Ce triptyque reprend l’intitulé de « Charte de la liberté », la déclaration des militants anti-apartheid adoptée en 1955 par l’ANC.

On l’aura compris, la Ligue 95 convoque l’histoire pour frapper les consciences aujourd’hui.

La Charte de la liberté, façon valdoisienne, est un parcours ludo-éducatif que l’on peut suivre en totalité ou partiellement.

 

À chacun son support

L’escape game est un outil parfait pour les jeunes à partir de 11 ans. Suivant la règle de ces jeux d’évasion grandeur nature, il est bâti autour d’une énigme à résoudre par une équipe de cinq à six personnes en une heure : comment s’échapper de la prison de Robben Island, celle-là même où Nelson Mandela a été incarcéré 18 ans ?

Le cours en ligne, lui, est plutôt destiné aux éducateurs, formateurs, enseignants, animateurs. Il est accessible depuis la plateforme nationale de formation à distance de la Ligne de l’enseignement. Quant à l’exposition, ses concepteurs l’ont voulue très visuelle, étayée par des mots chocs. Tablette, quiz, invitent les visiteurs à passer de la réalité à la fiction, en suivant un jeune homme noir sud-africain en 1950. Un accompagnateur de la Ligue est présent.

Ces outils ont été entièrement conçus par le service formation, épaulé par Julien, en service civique. La DILCRAH, délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, a financé une partie de l’élaboration de ce programme. Des subventions ont aussi été versées par le CGET, commissariat général à l’égalité des territoires, au titre de son action dans les quartiers politique de la ville. Escape game et exposition sont appelés à tourner dans toute l’Île-de-France, par exemple à Sainte-Geneviève-des Bois le 16 novembre pour la « Faîtes de la fraternité ».

Pour 2020, l’équipe de la Ligue 95 planche sur un nouveau programme au titre de la lutte contre les discriminations, qu’elle va soumettre à la DILCRAH. Affaire à suivre !

Pour en savoir plus ou commander La Charte de la liberté : virgil.cassier@ligue95.com

Tél : 01 30 31 89 37.

Top