« Bande dessinée et immigrations – Un siècle d’histoire(s) »

Une exposition du Musée National de l’Histoire de l’Immigration, relayée par la ligue de l’enseignement du Val d’Oise.

La bande dessinée est étroitement liée à l’histoire de l’immigration. Des premiers funnies américains aux autofictions plus contemporaines, le 9e art raconte les immigrations dans toute leur diversité.

Le MNHI a rendu hommage à ces histoires croisées à travers l’exposition « Albums. Un siècle d’histoire de l’immigration dans la bande dessinée (1913-2013 ) », présentée du 16 octobre 2013 au 27 avril 2014.

Depuis, le Musée propose une exposition itinérante, « Bande dessinée et immigration : un siècle d’histoire(s)», conçue et écrite pour être présentée sur panneaux. Il s’associe à des partenaires, dont la ligue de l’enseignement, pour une diffusion au plus près des territoires.

L’exposition est composée de 15 panneaux.

  • 1 panneau-titre ouvre l’exposition.
  • 10 panneaux déclinent des thématiques et sont illustrés de reproductions de planches (3 à  5 reproductions par panneau).
  • 4 panneaux proposent des agrandissements d’œuvres propices à l’étude du langage et des techniques de la bande dessinée.

L’exposition raconte les liens étroits entre l’histoire de l’immigration et l’histoire de la bande dessinée au XXe siècle. Dès le début du siècle, des écoles de la bande dessinée apparaissent et se saisissent, d’une manière ou d’une autre, des sujets de l’exil, de l’immigration.

L’exposition se penche également sur les manières d’aborder ce sujet dans la bande dessinée. Au fil de différentes générations d’auteurs, la BD se développe comme un art pluriel, aux formes et genres divers. Les sujets évoqués, les influences artistiques, le positionnement de l’artiste vis-à-vis de son œuvre sont réinterrogés au fil du siècle. Dans ce processus, l’immigration prend toute sa place et concourt au développement de nouveaux genres de bande dessinée : comics, western, science-fiction, roman graphique, autobiographie et autofiction.

Chaque œuvre présentée est ainsi replacée dans son contexte de création vis-à-vis de l’histoire de la bande dessinée et de l’histoire de l’immigration. Une attention particulière est prêtée à la BD engagée. Plusieurs artistes témoignent à travers cet art populaire de la vulnérabilité des migrant.es et des violences qu’ils/elles subissent. À travers leur pratique artistique, ces auteurs tentent de sensibiliser leur lectorat et de faire changer les regards sur l’immigration.

En compléments des panneaux, la ligue de l’enseignement 95 met à disposition sous caution un lot d’une quarantaine de titres différents de bande-dessinées évoquées dans l’exposition.

Public bénéficiaire :

De « 7 à 77 ans »… et plus J

Renseignements :
Bruno ANSELMETTI
Email : bruno.anselmetti@ligue95.com

Tél : 01 30 31 89 49

Top