Un coup de pouce de la région

Aux aides de l’État accessibles aux associations, s’ajoutent celles débloquées par le conseil régional. Le fonds Résilience n’est pas seulement destiné aux associations, mais elles en sont une cible comme les TPE. Il s’agit d’un prêt à taux zéro pour aider au redémarrage des activités. Le remboursement, avec un différé possible de deux ans, doit se faire dans les six ans. Seule condition : avoir subi un refus de prêt bancaire, total ou même partiel.

L’enveloppe de 100 millions du fonds Résilience est constituée à 50 millions par la région, le reste par la Banque des territoires, les intercommunalités franciliennes et quatre départements dont le Val-d’Oise.

Les associations culturelles peuvent également tenter leurs chances avec le fonds régional pour le spectacle vivant (1 M d’euros). Des actions pourraient être financées dès cet été. Un autre fonds a été fléché vers les associations humanitaires. Quant à l’appel à projets en faveur des quartiers populaires et des territoires ruraux (voir ci-dessous), il prévoit une première campagne estivale pour répondre à la crise Covid19. Les lauréats seront informés le 1er juillet.

L’été passé, les acteurs associatifs tireront, nous l’espérons avec bonheur, le bilan de ces coups de pouce régionaux.

Top