Archives de l'auteur : Eric Forti

Contrats aidés : Mobilisons nous et affirmons l’utilité citoyenne

Clubs sportifs, centres sociaux, centres de loisirs, festivals, épiceries sociales : les associations apportent des réponses essentielles aux besoins sociaux sur les territoires. Actrices de proximité, elles accompagnent les citoyens dans leur vie quotidienne. Des mesures prises dans le cadre du Projet de loi de finances 2018 (PLF) concernant la vie associative, et en particulier

L’engagement associatif est d’intérêt général

Dans cette période mouvementée sur le plan politique et économique, la société civile, les gens, les citoyens, détiennent une part des solutions aux différentes crises que nous traversons. Les fonctionnaires, d’Etat ou territoriaux, ne constituent pas une charge, mais bien un moyen de produire des services publics dont tous les citoyens ont besoin. Cependant, la

La marchandisation de notre société est en marche

Les orientations que prend le gouvernement sont un faisceau de mauvaises décisions pour notre mouvement d’éducation populaire et plus largement pour toutes les associations. La baisse des dotations aux collectivités locales, la suppression de la réserve parlementaire, le gel des crédits de la cohésion sociale et de l’égalité des territoires et la diminution brutale de

Les rythmes scolaires pour 2017-2018 sous l’autorité des Maires

La révision des rythmes scolaires hebdomadaires, incluant l’intervention d’animateurs périscolaires dans la réalisation de projets éducatifs territoriaux (PEDT) était un des axes forts de la refondation de l’Ecole engagée par le précédent gouvernement. La Ligue de l’enseignement du Val d’Oise, mouvement d’Education Populaire complémentaire de l’Ecole Publique, s’est particulièrement investie dans cette révision des rythmes

« Nous avons évité le pire, construisons le meilleur ».

Bravo et merci Monsieur le Président, avec vous nous avons su empêcher le pire ! Une majorité relative mais conséquentedes français a résisté derrière vous, à la haine, à la violence, à la xénophobie et au repli sur soi. Mais, vous le savez, beaucoup reste à faire, car notre République a plus que jamais besoin

Edito

Vendredi 21 Avril se tiendra notre Assemblée Générale Ordinaire Annuelle. Mais ce sera aussi l’occasion de venir participer à un débat qui concerne tout un chacun. « Former des électeurs, et non faire les élections », c’est ainsi que Jean Macé définit un ambitieux programme, au lendemain d’une terrible défaite pour la République qui voit

Chez nous, c’est la planète terre !

Former des animateurs, guider les jeunes volontaires pour accomplir leur mission de service civique, transmettre et partager les valeurs de la République, susciter la création d’associations de personnes pour agir collectivement, préparer les générations montantes à accompagner les mutations économiques et sociales qui bousculent l’ordre établi, repenser les modes de production de biens ou de

Top