Archives de l'auteur : Eric Forti

Éditorial

Il est beaucoup question d’engagement ces temps-ci. Le Gouvernement peaufine aujourd’hui deux contrats qui vont entrer en vigueur au début 2022. Le contrat d’engagement républicain, qui figure dans la loi dite Séparatisme et qui va concerner toutes les associations, n’a pas fini de faire parler de lui… (Voir nos articles). Le contrat d’engagement jeune cible

Associations cherchent animateurs et dirigeants….

Désormais identifiée comme secteur en tension, la branche animation est à la peine pour recruter. À ce propos, la dernière enquête de notre syndicat d’employeurs, Hexopée, est édifiante. Plus de 82 % de nos structures éprouvent des difficultés à recruter. En Île-de-France, près de 800 postes d’animateurs sont vacants. Déjà en baisse depuis des années,

Edito

Dans cette période de sortie de crise sanitaire, les associations sont convoquées sur la scène de la réparation sociale d’urgence. Les pouvoirs publics misent sur le bénévolat, l’engagement des citoyens et la solidarité, qui fondent le projet associatif, pour renforcer l’action publique. Cela n’empêchera pas l’État de continuer à « marchandiser » les services publics, et les

Edito

Les résultats aux élections départementales et régionales sont sans surprise : le vrai vainqueur est l’abstention, accentuant la crise de notre démocratie. Nous incitons donc les nouveaux élus à relativiser leur victoire. Plutôt que de se perdre dans un débat sur la recomposition du paysage politique, intéressons-nous au pourquoi de cette abstention record. L’un de

Edito

Le déconfinement tant attendu laisse découvrir une forte augmentation de la précarité et de la pauvreté. Les milliers d’emplois qu’aura détruits cette crise sanitaire, la crispation des dirigeants d’entreprise et le manque d’incitations du Gouvernement en matière d’investissements durables vont encore aggraver la situation sociale déjà lourde. Bon nombre de citoyens se replient sur des

Edito

Pour le coup, la période actuelle s’apparente plus à une succession de tumultes que la transition économique, sociale et écologique régulièrement annoncée. S’entrechoquent, les annonces de réouverture hypothétique des salles de spectacles, des bars, des restaurants et autres lieux d’échanges, l’accélération attendue de la vaccination, les mutations du coronavirus, les attentats terroristes, les élections régionales

Paradoxes

La gestion politique de la crise du Covid19 génère des paradoxes. Pour surmonter cette crise sociale accentuée par la crise sanitaire, le Gouvernement incite les Français à s’engager au service de l’intérêt général en accompagnant les plus fragiles. Mais au fil des dernières années les politiques mises en œuvre ont considérablement affaibli le tissu associatif

Édito

De confinement en reconfinement, l’ambiance générale se délite et la génération des 18-25 ans pourrait bientôt avoir raison d’exprimer le sentiment d’être sacrifiée. Les stratégies mises en place par le Gouvernement pour lutter contre cette pandémie sont d’autant plus difficiles à accepter que leur efficacité paraît faible. On doute de l’intérêt d’un couvre-feu, de la

Top